D'habitude, ce n'est pas le genre de chanson sur lequel je m'attarde, mais Fancy en duo avec Charli XCX est un rap très entraînant et addictif.

Iggy Azalea

Un mois après la review sur Da Vinci's Demons, je reviens avec un court article sur un de mes récents coups de cœur musicaux, cette très talentueuse rappeuse australienne.

Histoire de sa carrière :

Iggy Azalea née Amethyst Kelly à Sydney, le 7 juin 1990 (Happy Birthday) est une rappeuse mannequin connue entre autres pour sa chanson très controversée "Pu$$y" en 2011 ainsi que son duo avec Ariana Grande, "Problem" en 2014. Elle a sorti son premier album après 3 EPs, appelé "The New Classic", album qui a monopolisé la première place du Billboard 200 pendant un certain temps.

Mon Avis :

Sa voix plutôt rauque et son flow fluide rappellent beaucoup Nicky Minaj mais Iggy Azalea, c'est plus brute et plus grossier (même si Nicky l'est déjà beaucoup), elle se définit elle-même comme "Une version féminine d'Eminem" Ce qui n'est pas totalement faux, car elle rappelle à beaucoup le rappeur américain à ses débuts, irrévérencieux et impertinent. Espérons (et j'y crois) qu'elle ait une aussi longue carrière que lui.

Conclusion :

Iggy Azalea c'est du rap bien grossier, bien bourrin, qui se base, bizarrement plus du côté masculin que ce qu'on a l'habitude d'entendre avec du rap dit "féminin" mais c'est du rap honnête, on sait ce qu'on écoute.

Les paroles ont le mérite d'être recherchées, quoiqu’étant des fois répétitives comme souvent dans le rap, ce qui est dommage.

Alors, même si c'est aux antipodes de ce que vous aussi vous écoutez habituellement, ça vaut le coup d'essayer.

Iggy Azalea
Iggy Azalea
Iggy Azalea
Retour à l'accueil