Sherlock VS Elementary
Sherlock VS Elementary

Synopsis :

Sherlock : (France 4, France 2)

Sherlock Holmes est détective consultant et il accueille comme colocataire le docteur Watson, un ancien médecin de l'armée britannique blessé en Afghanistan. Il aide Scotland Yard à résoudre des enquêtes ardues en utilisant ses dons d'observation et de déduction.

Elementary : (M6)

Le célèbre détective venu de Londres, Sherlock Holmes, habite à New York. Tout juste sorti d'une cure de désintoxication, il est contraint de cohabiter avec son compagnon de sobriété, le Dr Joan Watson, ancienne chirurgienne reconvertie dans l'assistanat. Les capacités d'observation et de déduction d'Holmes et l'expertise médicale de Watson servent à résoudre les affaires les plus impossibles du NYPD.

Mon Avis :

J'ai découvert ces deux séries presque en même temps, même si Sherlock est arrivée bien avant. Elles sont toutes les deux menées par un duo puissant et très bien jouées. Je peux cependant dire que je donne un léger avantage à Sherlock, et vous allez comprendre pourquoi.

Sherlock :

Sherlock, c'est bien simple, c'est un alliage de moyens, de bons scénaristes et de bons acteurs et surtout d'une réalisation ! Une réussite du début la fin, des personnages principaux aux personnages secondaires (Je parle par exemple de Molly Hopper, mon coup de cœur.)

Benedict Cumberbatch :

Cet acteur, a tellement de talent, que je ne sais pas quoi dire de plus. Il nous offre un Sherlock extrêmement arrogant, suffisant, et méprisant, mais il faut l'avouer, attachant et intéressant. Un sociopathe parfois capable d'attachement, voire d'amour, (Je pense notamment à l'épisode pendant lequel il défenestre un cambrioleur qui s'en était prit à Mme Hudson et à la 'relation' entretenue avec Irène Adler). Je suis simplement Sherlockée !

Martin Freeman :

Il remplit le contrat avec brio, il incarne un peu la connexion entre Sherlock, assez lunaire et nous, ce que je trouve assez marrant. Il sait aussi le tempérer comme il le faut quand il s'emporte.

Andrew Scott :

Une très brillante interprétation de Moriarty complètement barrée et amusante, j'ai presque été triste qu'il se donne la mort.

Elementary :

CBS a réussi à nous offrir quelque chose de pas trop mal qui, contrairement à l'adaptation de la BBC ne s'inspire pas des nouvelles de Sir Arthur Conan Doyle, mais fabrique ses propres enquêtes. Leur coup de maître a surtout été le fait de faire de notre cher John Watson ; Joan Watson. Je dois avouer que je n'y croyais pas mais cela fonctionne merveille. Après avoir fini la saison un, je suis plutôt satisfaite.

Jonny Lee Miller :

J'adore la façon qu'il a eu de casser l'image un peu kitsch de Sherlock pour en faire un bad boy impertinent, tatoué se battant contre son addiction l'alcool et sortant de cure de désintox ! Une interprétation très piquante et pour le moins risquée...J'aime. Je trouve qu'il est aussi beaucoup plus humain et loquace que celui de BBC, ce qui est un atout et un défaut.

Lucy Liu :

Je suis déjà très contente que ce soit Joan et pas John. C'est un personnage assez complexe et prude, capable cependant de légerté, j'aime la façon dont elle lâche prise au fil des épisodes.

Conclusion :

Elementary est drôle, culotté, divertissant, je n'ai presque rien à dire. Si j'avais fait ce versus il y a une semaine, elle l'aurait emporté, mais la saison 3 de Sherlock, étant sortie il y a peu, je ne peux dire que trois mots : RETOUR EN FORCE. Sherlock s'est renouvelé, c'est devenu encore plus drôle, intriguant et intéressant, et j'ai l'impression qu'il est plus devenu une sorte de James Bond sociopathe...Cumberbatch est étonnant.

Retour à l'accueil